COMMENT LES INTÉRIMAIRES PEUVENT BÉNÉFICIER D’UNE FORMATION ?

Dans cette rubrique :

• Les dispositifs de formation intérimaires

Les intérimaires qui le souhaitent peuvent faire évoluer leur carrière.
Tout savoir sur un ensemble de possibilités de formations adaptées pour développer les compétences des intérimaires.

Comme pour tous salariés, les travailleurs temporaires ont accès à la formation. Pour développer de nouvelles compétences sécuriser leur parcours professionnel, chacun peut trouver la formation qui lui convient.

Plusieurs possibilités d’accès à la formation existent pour les salariés selon leur situation et leurs objectifs. Pour les aider dans leur parcours, et développer leurs compétences, il est conseillé d’en parler à l’agence d’emploi. Selon les cas la formation est réalisée à l’initiative du salarié ou proposée par l’agence.

LES DISPOSITIFS DE FORMATION INTÉRIMAIRE

Les salariés, intérimaires comme permanents, peuvent bénéficier de nombreuses solutions.

FORMATION INTÉRIMAIRE : LES DISPOSITIFS INDIVIDUELS

En tant qu’intérimaire, vous pouvez décider à tout moment de suivre une formation en utilisant un de ces dispositifs individuels.

Le Compte Personnel de Formation (CPF)

Chaque salarié dispose d’un compte personnel de formation crédité au fur et à mesure de son parcours. Chaque mission en intérim permet au travailleur temporaire de cumuler des droits à la formation. Chaque année, son compte personnel de formation est crédité en conséquence.

Le CPF se calcule en euros. Les euros cumulés sont calculés selon le nombre d’heures de travail réalisées sur une année, toutes entreprises de travail temporaires confondues :

  • 500 € par an pour chaque année travaillée. La somme exacte est calculée au prorata du temps de travail dans les entreprises utilisatrices.

Bon à savoir

Le compteur est réactualisé chaque année au mois d’avril.

Pour suivre la formation choisie, il suffit de consulter le solde disponible sur son Compte Personnel de Formation et de choisir la formation souhaitée. Cette formation doit correspondre à certains critères. L’organisme de formation est directement payé grâce au Compte disponible CPF.

Bon à savoir

Sous certaines conditions, l’entreprise de travail temporaire peut proposer une participation (abondement) lorsque le montant du CPF est insuffisant.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le CPF.

Le CPF de transition

Comme son nom l’indique, le Compte Personnel de Formation de transition permet au salarié de se réorienter professionnellement, de se qualifier, de changer de métier ou de profession, grâce à une formation spécifique.

Pour pouvoir bénéficier de ce dispositif, l’intérimaire en mission d’intérim doit respecter les critères suivants :

  • Justifier d’une ancienneté de 1 600 heures de travail temporaire (toutes missions confondues) au cours des 18 derniers mois,
  • Dont 600 heures dans l’entreprise de travail temporaire dans laquelle l’intérimaire dépose sa demande de formation spécifique.

Lorsque l’intérimaire dépose son dossier auprès d’une association de transition professionnelle (ATPRO), cet organisme examine la cohérence du projet ainsi que les perspectives d’emploi sur la région. Si les conditions sont réunies, cette formation intérimaire pourra être financée.

Pour mobiliser ce dispositif et guider l’intérimaire, nous conseillons de contacter un CEP (Conseiller en Évolution Professionnelle) joignable au sein des ATPRO.

Pour en savoir plus sur le CFP de transition, cliquez ici.

Le bilan de compétences

Pour faire le point sur ses connaissances personnelles et ses compétences professionnelles, chaque travailleur temporaire peut réaliser un bilan de compétences.

L’objectif de ce bilan est de mieux se connaître et d’évoluer dans un métier qui correspond à ses envies. Pour financer cette formation intérimaire, le CPF peut être mobilisé.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le bilan de compétences.

La validation des acquis de l’expérience (VAE)

Lorsqu’un intérimaire a exercé une profession pendant plusieurs années mais n’a pas obtenu de diplôme, il peut valider les acquis de l’expérience. Grâce à ce dispositif, l’expérience est reconnue et un diplôme est transmis.

Dès que le travailleur intérimaire possède un an d’ancienneté dans l’emploi en intérim ou dans d’autres secteurs, il peut déposer une demande de VAE.

Cliquez ici pour en savoir plus sur la VAE.

LES DISPOSITIFS DE FORMATION EN ALTERNANCE

La formation en alternance permet de bénéficier d’une expérience dans la profession souhaitée pour développer des connaissances pratiques, et de suivre en même temps une formation. Des dispositifs sont accessibles pour les intérimaires.

Le Pro-A Intérimaire en CDI

Grâce au dispositif Pro-A, les travailleurs temporaires embauchés en CDI peuvent bénéficier d’une formation intérimaire qualifiante et développer leurs compétences pour accéder à un emploi qualifié.

Pour une information complète sur le sujet, nous invitons le salarié intérimaire à s’adresser à son agence d’emploi.

Le contrat de professionnalisation intérimaire (Cpro intérimaire)

Ce contrat de formation intérimaire en alternance s’adresse aux personnes qui souhaitent acquérir une première expérience professionnelle qualifiante ou renforcer leur formation initiale.

Les personnes éligibles à ce dispositif sont : 

  • Les jeunes de moins de 26 ans ;
  • Les personnes de plus de 26 ans, sans emploi et inscrites à Pôle Emploi ; 
  • Les bénéficiaires de minimas sociaux ;
  • Les anciens bénéficiaires d’un contrat unique d’insertion.

Pour plus d’information sur le Cpro intérimaire.

Le contrat d’apprentissage intérimaire

Les jeunes intérimaires âgés de 16 à 29 peuvent bénéficier d’un contrat d’apprentissage intérimaire. La formation intérimaire se déroule alors en Centre de Formation d’Apprentis (CFA) et dans l’entreprise utilisatrice.

Bon à savoir

Les personnes en situation de handicap peuvent bénéficier de cette formation au-delà de 29 ans. Dans d’autres cas particuliers, les contrats peuvent être conclus jusqu’à 34 ans.

LES DISPOSITIFS SPÉCIFIQUES À LA FORMATION INTÉRIMAIRE

En plus des solutions proposées pour tous les salariés, des dispositifs spécifiques ont été conçus pour favoriser la formation des salariés intérimaires.

Pour une information très complète sur tous ces dispositifs, nous invitons le salarié intérimaire à clique sur les liens ci-dessous et à s’adresser à son agence d’emploi qui saura le conseiller et l’orienter.

Le plan de développement des compétences (PDC)

L’entreprise de travail temporaire est tenue de réaliser un ensemble d’actions pour favoriser la formation intérimaire. Ce plan de développement des compétences fait évoluer les compétences et les qualifications tout au long de la carrière. Il peut être mis en place dès la première mission travaillée. Le financement du plan de développement des compétences est réalisé selon les orientations et les possibilités financières de l’agence d’emploi.

Le contrat d’insertion professionnelle intérimaire (CIPI)

Le CIPI constitue une première marche vers l’emploi. Ce contrat d’insertion se compose de périodes de formation professionnelle et de missions intérim. L’accompagnement vers l’accès ou le retour à l’emploi se fait en collaboration avec les entreprises de travail temporaire.

Le contrat de développement professionnel intérimaire (CDPI)

Ce contrat spécifique vise l’obtention d’un premier niveau de qualification. Il se compose d’une période de formation intérimaire et de périodes d’application des apprentissages théoriques au travers de missions. En signant un tel contrat, le travailleur temporaire améliore son employabilité et peut accéder à des missions plus longues et plus qualifiées.

Le contrat d’alternance et de reconversion (CAR)

Lorsqu’un salarié temporaire a été déclaré inapte à un poste à la suite d’une maladie professionnelle, un accident du travail ou un accident de trajet (lien interne), il peut bénéficier de ce contrat en alternance. Un accompagnement préalable par le FASTT permet de préparer sa reconversion.

Cliquez pour en savoir plus sur le Contrat d’Alternance Reconversion.

QUEL ORGANISME CHOISIR POUR SA FORMATION EN INTÉRIM ?

Qualiopi constitue une marque de certification qualité officielle pour les organismes de formation. Elle apporte des garanties sur la formation proposée.

La prise en charge de la formation par AKTO est subordonnée au respect de ce critère.

La mission en pratique

Les intérimaires se posent souvent des questions pratiques en relation avec leur mission : est-ce que des congés payés ou des jours fériés sont possibles ? Qu’en est-il des congés liés à des événements familiaux ? Enfin, nous apportons quelques éclairages sur l’intérim et le chômage.
Lire la suite

Intérim : vous accompagner dans votre projet professionnel

Développer votre expérience professionnelle en vous formant avec l'intérim.
Lire la suite

Connaître les services et les aides

La Branche du Travail Temporaire met en place des solutions pour aider les intérimaires à réaliser leur mission : transports, garde d’enfant…
Lire la suite

Comprendre le contrat et les droits des intérimaires

Les intérimaires se posent souvent des questions sur le contrat de mission, sur la manière dont le salaire est calculé en intérim. Ils souhaitent également en savoir ...
Lire la suite