LE BILAN DE COMPÉTENCES : FAIRE LE POINT SUR SES ACQUIS

Dans cette rubrique :

• Comment réaliser un bilan de compétences ?
• Le déroulement du bilan de compétences

Le bilan de compétences est un moyen précieux pour les intérimaires. Il permet de faire le point sur un projet professionnel et d’élaborer un plan d’action.

Un intérimaire qui souhaite faire le point sur ses compétences professionnelles, ses connaissances personnelles, ses points forts et ses capacités peut réaliser un bilan de compétences. À cette occasion, il pourra estimer si une action de formation est nécessaire pour réaliser son projet professionnel.

COMMENT RÉALISER UN BILAN DE COMPÉTENCES ?

Comme pour toute formation, un ensemble de formalités sont à effectuer pour bénéficier d’un bilan de compétences. Avant de faire une analyse des motivations, compétences et aptitudes, elles sont donc à réaliser.

Mobiliser son compte personnel de formation

Le bilan de compétences est éligible au compte personnel de formation (CPF). L’intérimaire bénéficiaire peut trouver un organisme agréé sur le portail mis à disposition par le gouvernement. Une fois le dossier d’inscription validé, le premier entretien d’analyse des compétences est fixé.

Informer son entreprise de travail temporaire

Comme pour toute formation, l’entreprise de travail temporaire doit être informée si le bilan de compétences est prévu pendant le temps de travail. L’intérimaire informe son agence de son intention de réaliser un bilan de compétences et de mobiliser son compte personnel de formation. Une autorisation d’absence est donc délivrée par l’entreprise de travail temporaire.

En dehors des heures habituelles de travail, cette formalité n’est pas nécessaire. Les entretiens individuels peuvent donc avoir lieu au moment choisi.

Le plan de développement des compétences de l’entreprise

Le bilan de compétence peut être financé dans le cadre du plan de développement des compétences de l’entreprise si elle décide de proposer ce type d’action à ses salariés. Dans ce cas le consentement du salarié intérimaire est nécessaire pour organiser un bilan de compétences.

Une convention tripartite est alors signée avec le salarié, l’employeur et l’organisme prestataire qui réalise le bilan de compétences. Ce document précise les points suivants :

  • Le contenu du bilan individuel de compétences ; 
  • Les moyens utilisés ;
  • La durée et la période de réalisation ; 
  • Les modalités de réalisation et de remise des résultats du bilan détaillés ; 
  • Le prix et les modalités de règlement.

Le salarié dispose de 10 jours pour répondre en signant cette convention. En l’absence de réponse, l’entreprise de travail temporaire peut estimer qu’il s’agit d’un refus. Notez que ce refus ne peut être considéré comme une faute grave ou un motif de licenciement.

Bon à savoir

Lorsque le bilan de compétences a lieu pendant le temps de travail, il est à la charge de l’employeur, à moins que le CPF soit mobilisé avec l’accord du salarié.

LE DÉROULEMENT DU BILAN DE COMPÉTENCES

Le bilan de compétences est obligatoirement réalisé par un prestataire extérieur à l’entreprise, qui ne peut organiser en interne le bilan pour ses salariés.

Le bilan de compétences se compose souvent de 3 phases suivies par le prestataire choisi. Ces principales étapes visent à définir un projet professionnel et à s’assurer de sa faisabilité grâce à un plan de formation. La durée de chaque phase dépend des besoins du salarié intérimaire.

La phase préliminaire

Cette phase préliminaire possède plusieurs objectifs : 

  • Analyser le besoin du travailleur intérimaire et identifier des pistes pour son avenir professionnel ; 
  • Déterminer les actions adaptées pour réaliser un bilan complet et identifier les intérêts professionnels ;
  • Définir les modalités de déroulement du bilan. 

La phase d’investigation

Lors de cette deuxième étape, l’organisme prestataire permet au salarié intérimaire de : 

  • Construire un projet professionnel avec ou sans projet de formation ; 
  • Élaborer des projets alternatifs pour son évolution professionnelle.

La phase de conclusion du bilan de compétences

Le bilan de compétences se termine par des entretiens personnalisés visant à : 

  • Transmettre les résultats de la phase d’investigation ; 
  • Identifier les conditions et moyens nécessaires pour la réalisation du projet professionnel retenu ; 
  • Mettre en place un plan d’action et des entretiens de suivi pour s’assurer de la mise en œuvre de ces actions.

À la fin de cette étape, l’organisme prestataire présente les résultats détaillés et un document de synthèse au travailleur intérimaire. Ce dernier n’est pas obligé de les partager avec son entreprise de travail temporaire.

Bon à savoir

À la fin du bilan de compétences, le salarié intérimaire reçoit un certificat de réalisation.